Journée internationale du sommeil 22 mars 2019

Capture sommeil

Le Sommeil de l’enfant

· Le bébé

De 6 mois à 1 an
Comment aider mon bébé à faire ses nuits ?
– L’endormissement
Pour qu’un bébé fasse ses nuits, il faut d’abord qu’il soit capable de s’endormir seul. Il faudra coucher votre bébé encore éveillé afin qu’il apprenne à trouver son sommeil tout seul. Il est important de renforcer les signaux de sommeil avec un rituel de coucher et des horaires de lever, de coucher, de repas et de siestes réguliers.

– Dans la nuit
Au moment des éveils nocturnes, il est important de laisser au bébé le temps de retrouver son sommeil. Ces éveils sont normaux : le bébé reste éveillé plusieurs minutes et se rendort souvent sans intervention des parents. Pendant cette période d’éveil, les bébés jouent, gazouillent et parfois pleurent. Si les parents interviennent au premier signe d’éveil, le bébé n’a pas le temps de se rendormir seul.

– Alimentation pendant la nuit
En principe, à partir de 6 mois, le bébé n’a plus besoin de tétées pendant la nuit. S’il est encore alimenté pendant la nuit, il faudra essayer de supprimer les tétées, soit totalement, soit en diminuant progressivement la quantité de lait des biberons.
Conseil aux parents : Ne pas associer le biberon du soir à l’endormissement, il devra être pris en dehors de la chambre, en dehors du lit. Il faudra, enfin, diminuer progressivement sur 10 à 15 jours la quantité et la qualité de chaque biberon nocturne.

 

· De 1 à 3 ans

Que faire pour aider mon enfant à garder un bon sommeil ?

À faire :
– Gardez un rituel de coucher et privilégiez ce moment particulier avec votre enfant.
– Utilisez le même rituel de coucher en vacances, le week-end et en semaine.
– Observez votre enfant et essayez de trouver l’heure de coucher qui lui convient.
– Gardez des horaires réguliers de coucher, de lever, de siestes et d’activités.
– Trouvez des activités stimulantes pendant la journée. (Surtout de l’exercice physique en plein air).
– Diminuez l’intensité de la lumière le soir et ouvrez grand les volets le matin :
– L’alternance lumière/obscurité est importante pour synchroniser l’horloge biologique sur le rythme jour/nuit.

 

À éviter :
– Pas de biberon pour aider votre enfant à s’endormir.
– Le lit de l’enfant doit être réservé au sommeil – ne pas remplir son berceau de jouets.
– Aller au lit ne doit pas être une punition.
– Évitez les boissons contenant de la caféine (soda type cola).
– Limitez le temps de télévision, surtout le soir.
– Pas d’écrans dans la chambre de votre enfant.

 

Quelles sont les difficultés de sommeil de l’enfant de 1 à 3 ans ?
Deux cas de figure sont fréquents chez les enfants entre 1 et 3 ans – les enfants qui n’ont pas envie de s’endormir et les enfants qui réveillent leurs parents plusieurs fois par nuit. Les terreurs nocturnes et les cauchemars sont aussi fréquents. Chez les enfants de 3 – 4 ans, 22 à 29 % des enfants ont des problèmes de sommeil, 15 % ont des difficultés d’endormissement et 23 % se réveillent régulièrement.
Dans la plupart des cas, ces troubles sont dus au fait que l’enfant a oublié – ou n’a jamais appris – comment s’endormir seul. Dans des cas plus rares, les troubles du sommeil sont en relation avec des maladies comme un reflux gastro-oesophagien par exemple, ou de l’anxiété mais celle-ci est alors également présente dans la journée.

 

Source : Institut National du sommeil et de la vigilance

Pour aller plus loin :

https://institut-sommeil-vigilance.org/le-sommeil-de-lenfant/

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s