Ayons les bons réflexes pour éviter les départs de feu

9 feux de forêt sur 10 dix sont d’origine humaine et pourraient être évités en adoptant les bons réflexes :

  • Vous êtes fumeur ? Le bon réflexe, c’est de jeter vos mégots dans un cendrier. Si vous fumez dans votre voiture, soyez vigilant, les cendres incandescentes peuvent partir depuis une fenêtre ouverte.
  • Vous organisez un barbecue ? Le bon réflexe, c’est d’être sur une terrasse chez soi plutôt qu’en pleine nature, loin de l’herbe et des broussailles qui peuvent s’enflammer.
  • Vous bricolez en plein air ? Le bon réflexe c’est de travailler loin de la végétation et d’avoir un extincteur à portée de main. Pensez également à entretenir et débroussailler votre jardin tout au long de l’année.

Le risque de départ de feu est encore plus important ces dernières semaines, alors que plusieurs départements sont en état de sècheresse sévère.

En cas d’incendie, j’appelle le 18, le 112 ou le 114 (pour les personnes sourdes ou malentendantes) et je reste à l’abri dans une habitation.

Plus d’informations : feux-foret.gouv.fr

Le jeudi 12 mai : une toute nouvelle journée à thème à la crèche l’Isle aux bambins à Mussidan

LA JOURNÉE DE LA CRÉATIVITÉ

journée créativité crèche

Lors de cette journée, l’équipe a fait disparaitre tous les jouets pour laisser place à différents matériaux de récupération apportés par les familles comme seuls objets de jeu.

L’idée centrale du projet est d’investir davantage leur imagination et de stimuler leur créativité à l’aide d’un matériel totalement neutre. En effet, de nombreux jeux, de par leur aspect et leur forme très explicites, influencent les enfants sur la manière de les utiliser.

Par exemple, en observant les enfants en situation de jeu, on peut voir qu’ils font rouler les petites voitures telles que le prévoit initialement ce jeu et qu’ils détournent plus rarement cette fonction première.

journée créativité crèche

En revanche, un simple carton peut devenir pour l’enfant une cabane, une table, une remorque… l’enfant peut le remplir, se cacher dedans, l’écraser, le déchirer etc… Avec un matériel de jeu neutre, tout devient possible et les idées peuvent devenir plus nombreuses et plus variées !

Les professionnelles, en situation d’observation, ont pu constater l’investissement des enfants sur ces temps de jeu et le calme général qui y régnait. Les enfants étaient concentrés sur leur jeu, enchainaient les idées et étaient davantage en interaction avec leurs copains par jeu de rôle ou d’imitation. Aussi, les objets qu’ils avaient à leur disposition ont eu plusieurs fonctions comme par exemple les bouchons de bouteille assimilés à des gâteaux ou encore un carton assimilé à un coffre de voiture dans lequel les enfants ont rangé « leurs courses ».

journée créativité crèche

L’équipe a aussi constaté une diminution des conflits. Les enfants étaient dans le partage et le matériel à disposition répondait à un bon nombre de leurs besoins à savoir : collectionner, assembler, remplir, vider, grimper, se cacher, imiter, inventer, construire, défaire, etc.

De plus, l’équipe a pu visionner en amont une expérience menée dans une crèche liégeoise. Il s’agit d’un atelier appelé « RIEN », pratiqué depuis 10 ans en Suisse. Cet atelier se déroule dans une pièce vide, sans jouets, sans meubles. Au quotidien, l’adulte accompagne verbalement les actions des enfants, les stimule, les rassure oralement. L’idée ici est de les libérer temporairement de cela, le « rien » se trouve aussi dans l’attitude de l’adulte. Il s’agit de laisser les enfants agir comme ils le souhaitent, sans influence. Aussi, les recherches scientifiques montrent que moins il y a d’objets, plus il y a d’interactions entre les enfants.

Trouvant cette expérimentation intéressante, l’équipe a proposé à deux petits groupes d’enfants de participer à cette expérience : un groupe de petits et un groupe de plus grands. Cela a été l’occasion pour deux professionnelles d’observer le comportement des enfants dans une situation de jeu inédite et pour les enfants de jouer différemment et de mobiliser davantage leur corps et leur imagination.

En ce qui concerne le groupe des petits, les enfants ont été dans un premiers temps assez troublés par le « rien » de la pièce habituellement remplie de jeux et de modules de motricité. Petit à petit, les enfants se sont auto stimulés notamment en courant, en criant, en faisant des figures au sol s’imitant les uns et les autres. C’était une belle occasion d’exploiter les possibilités de leur corps et de leur voix sans contraintes. Les professionnelles ont très peu été sollicitées et elles ont constaté qu’il n’y avait aucun conflit et de belles interactions positives entre les enfants tout au long de l’expérience.

Pour le groupe des plus grands, le comportement n’a pas été le même. Ils ont eux aussi été troublés par l’absence d’objets de jeu mais ont questionné l’adulte : « Pourquoi il n’y a pas de jouets ? », « on fait quoi ? ». Il y a eu quelques imitations timides et invitation mutuelles au jeu mais dans l’ensemble les enfants les plus grands attendaient des jeux et sollicitaient davantage l’adulte. Ces enfants connaissent davantage les possibilités de leurs corps et l‘explorent moins que les plus petits. Ils cherchent plutôt à avoir des interactions, un comportement d’imitation avec les autres et avec l’adulte avec des objets comme médiation ou invitation à un jeu plus complexe et imaginatif.

Pour aller encore plus loin dans la créativité de cette journée, Valérie, notre cuisinière, a concocté pour les enfants un menu avec des recettes inédites.

Ravie de cette journée, l’équipe a décidé de la reconduire et peut-être même d’en faire plusieurs dans l’année !

Conférence-présentation du livre Sublime Périgord de Hélène Lafaye-Fouhéty et Philippe Grandcoing

La communauté des communes Isle et Crempse en Périgord et les Amis du musée vous convient le vendredi 17 juin à 20h30 à la conférence-présentation du livre Sublime Périgord de Hélène Lafaye-Fouhéty et Philippe Grandcoing, Les Ardents Éditeurs, juin 2021.

Hélène Lafaye-Fouhéty, géographe, présentera l’ouvrage Sublime Périgord, la fabrique d’un territoire d’exception qu’elle a coécrit avec Philippe Grandcoing.

Partir à la découverte d’une des destinations préférées des touristes français et étrangers tout en expliquant les origines et les étapes de son succès, telle est l’ambition de Sublime Périgord. Croisant le regard d’une géographe et d’un historien, ce livre invite à revivre par le texte et par l’image cette lente alchimie qui, depuis près de deux siècles, a fait découvrir et changer ce territoire.

Hélène Lafaye-Fouhéty et Philippe Grandcoing suivent ainsi, du XIXe siècle à nos jours, la mutation du regard porté sur les paysages et monuments.

Ils revisitent aussi bien la littérature et le cinéma que la peinture ou la photographie, analysent ce que le Périgord doit à sa gastronomie, à ses sites préhistoriques, à ses vestiges antiques ou médiévaux, à ses villages et à ses saveurs. Se dessine aussi, de Montaigne à l’abbé Breuil en passant par les Britanniques et les chefs étoilés, l’importance de ses ambassadeurs, anonymes ou célèbres qui ont contribué à la fabrique de ce territoire d’exception.

De Lascaux à Brantôme, de Sarlat à Monpazier, de la Double au Bergeracois, ils dressent une carte tout en nuances et en richesses où se découvre au coin d’une halle, au détour d’un sentier ou au débouché d’une ruelle, une région qui a su allier préservation du patrimoine et invention d’un art de vivre.

Pour plus d’informations : les Amis du musée au 05.53.81.23.55 ou à contact@museevoulgre.fr

Fête de la navette ferroviaire, le 02 juillet

Entre Mussidan et Niversac, un train TER supplémentaire viendra circuler, en plus de ceux qui relient aujourd’hui Bordeaux, Limoges, Brive la Gaillarde, Agen ou Coutras, à partir du 2 juillet 2022.

Ce train fera uniquement des allers-retours entre Mussidan et Niversac, il desservira 9 haltes ou gares.

Ce nouveau service permettra d’améliorer la fréquence sur la base de :

  • un train toutes les 30 minutes en heure de pointe sur les principaux arrêts (Mussidan, Saint-Astier, Périgueux, Boulazac et Niversac)
  • un train toutes les heures en heure de pointe sur les autres arrêts

Aussi, pour sa mise en service le 2 juillet 2022, une fête de la navette est organisée sur les différentes haltes avec des animations.

A partir de 9h30 jusqu’à 10h30 à la gare de Mussidan :

  • accueil café
  • Stand de l’Office de tourisme Mussidan-Villamblard et du Musée André Voulgre
  • Exposition sous vitrines de trains miniatures proposée par Jean-Christophe Simonet
  • Orchestre de l’Union Musicale
  • Démonstration de kata avec le Club de karaté
  • Orgue de Barbarie avec Nini et Yoyo

10h14 : départ du train en direction de Niversac, qui s’arrêtera à toutes les gares où vous pourrez profiter de différentes animations.

Fête navette 2 juillet 2022

Le potager de la crèche l’Isle aux bambins !

A la crèche l’Isle aux Bambins, grandir avec la nature est essentiel pour le développement de l’enfant. Pour cela, les professionnels proposent des activités pédagogiques originales pour que les tout-petits grandissent et s’épanouissent en se familiarisant au monde qui les entoure.

L’objectif est de favoriser dès le plus jeune âge, la conscience écologique des enfants et de transmettre les bonnes habitudes.

Nous accompagnons donc les enfants dans leur éveil et nous stimulons leur curiosité. Nous leurs permettons de découvrir la nature mais aussi les bons gestes pour préserver un monde durable.

L’écologie est une valeur très importante pour l’équipe de la crèche. Les activités extérieures occupent une grande place dans l’organisation du quotidien des enfants à la crèche.

Equipée d’un jardin, mais également, d’un carré potager et d’un composteur, l’extérieur de la crèche permet aux tout-petits de profiter d’un Environnement Ludique Sécurisé et apprenant .

Le potager fait partie du projet pédagogique.

Cette initiative est née d’un échange entre les professionnels et un parent de la crèche. Afin de contribuer à l’éveil des enfants à la nature, une maman ancienne agricultrice a décidé d’apporter son aide, en construisant un carré potager au sein du jardin de la crèche.

Ce carré potager est à disposition des enfants, en accès libre. Dès qu’un professionnel de la crèche se trouve dehors, chacun peut s’y rendre, pour regarder, sentir, toucher…les différentes plantations.

Le carré potager prend une place à part entière dans le jardin. Les enfants y sont attachés et apprécient y aller avec ou sans la présence d’un adulte. Grâce à ce potager, les tout-petits développent leurs sens : toucher, odorat, vue, goût. Certains vont choisir de manipuler la terre, d’autres de sentir la menthe ou de manger un bout d’oseille et certains font le choix de prendre le temps d’observer.  

Tout au long de l’année, les professionnels et enfants de la crèche, cultivent dans ce carré potager des plantes aromatiques et des légumes de saison.

Quand il ne s’agit pas d’aromates et de légumes, les enfants peuvent partir à la découverte d’insectes qui entourent le potager, comme en observant les vers de terre par exemple. 

Pour profiter de ces espaces extérieurs, l’équipe de la crèche met en place des activités de jardinage, de plantations, mais aussi d’arrosage.

Selon les principes pédagogiques les activités de jardinage favorisent la construction de soi et le lien avec la nature.

Bénéficier d’un espace extérieur avec un carré potager et jardin, permet aux enfants de participer et favorise plusieurs aspects de leurs apprentissages.

En effet, le jardinage permet à l’enfant d’enrichir son vocabulaire. C’est également un bon moyen de sensibiliser les tout-petits à une alimentation équilibrée. Enfin, s’occuper du potager va renforcer le sentiment de fierté des enfants, qui goûtent ce qu’ils ont eux-mêmes planté.

Cette année, un parent de la crèche : Alexandre, nous accompagne aux jardins. Il a répondu positivement à notre demande afin de partager son expérience de la culture au plus grand plaisir des enfants.

Cette semaine, nous avons planté, pardon ! semé ! des radis et retourné la terre. Le pied d’oseille est toujours aussi beau au plus grand plaisir des enfants.

Enquête usagers des commerces et services de Mussidan

Dans le cadre du dispositif Petites Villes de Demain qui permet de bénéficier de soutiens techniques dans la redynamisation et la revitalisation, la ville de Mussidan a démarré son diagnostic, différentes actions sont en cours, la commune poursuit ainsi sa volonté de proposer un nouveau cadre de vie à ses habitants et visiteurs.

Une étude est en cours auprès des commerces, menée par le bureau d’études SCET et missionnée par la Banque des Territoires.

Nous vous remercions par avance pour votre participation à cette enquête, vous avez juste à « cliquer » sur le lien suivant (l’enquête est anonyme et ne vous prendra que 2 minutes) :

La journée du sommeil, le 18 mars à la crèche l’Isle aux Bambins

18 mars journée

Le 18 mars, la détente était à l’honneur à la crèche de Mussidan.

 En effet, la structure a organisé sa fameuse « journée pyjama » à l’occasion de la journée nationale du sommeil.

Chaque enfant a pu venir à la crèche en pyjama et profiter d’un grand espace zen et sensoriel aménagé pour l’occasion.

Les enfants comme les adultes ont pu ainsi se détendre et profiter de l’espace massages, de l’espace livres sensoriels et lumineux, d’un coin peluches, d’une cabane « cocooning » garnie de coussins et de couvertures très douces, d’un tipi zen, d’une table à dessin lumineuse ou encore de dessins sur papier phosphorescent.

Pour bien clôturer cette journée chaleureuse, les enfants ont eu pour le goûter de bonnes crêpes et un délicieux chocolat chaud. Pour accompagner les familles dans leurs questionnements, attirer leur curiosité, différents affichages sur le sommeil et l’impact des écrans ont été mis à leur disposition dans le hall d’accueil.