PV du conseil communautaire du 1er juillet 2021

L’an deux mille vingt et un, le 1er juillet à dix-neuf heures trente, les membres du conseil communautaire se sont réunis à la salle des fêtes de Beleymas, sur la convocation qui leur a été adressée par la Présidente de la communauté de communes Isle et Crempse en Périgord, conformément à l’article L5211-11 du code général des collectivités territoriales applicables en la matière.

Nombre de délégués en exercice : 44

Nombre de présents : 34

Nombre de votants : 41

Date de la convocation : 25 juin 2021

Présents :  Mme Flore BOYER, M. José RUIZ,  M. Jean Marie GELLÉ, Mme Laurette CHINOUILH, M. Arnaud JUNCKER, M. Jean Pierre DEFFREIX, M. Alain OLLIVIER, Mme Denise WYSS, M. Eric DEVISE, Mme Odette CHAIGNEAU, M. Jean Claude PREVOT, M. Stéphane TRIQUART, Mme Marie Paule BARROT, M. Gilles DENESLE, M. François LOTTERIE, Mme Agnès VILLENEUVE, M. Dominique DEGEIX, M. Pierre André CROUZILLE, M. Alain LACOMBE, M. Bernard GUERINEL, M. Jean Claude DAREAU, Mme Marie Rose VEYSSIERE, Mme Aygline OLLIVIER, M. Jean Paul SIGURET, M. Jean Luc MASSIAS, M. François RITLEWSKI, M. Jean Luc TOMSKI, M. Michel FLORENTY, M. Frédéric BIALE, Mme Ghislaine COUZON, Mme Fabienne DELORT, M. Serge DURANT, M. Jean Luc ALARY, M. Didier MARCHAND.

Absents (présence du suppléant) : M. Jean Claude LOPEZ,

Absents (ayant donné pouvoir) :  M. Jean Luc GROSS à Mme VEYSSIERE, M. Robert AYMARD à Mme CHAIGNEAU, M. Jean Pierre DELAGE à M. OLLIVIER, M. Michel BESOLI à M. LOTTERIE, Mme Liliane ESCAT à M. TRIQUART, Mme Marie Laure LE PONNER à Mme VILLENEUVE, M. Jean François MALARD à M. FLORENTY,

Excusé : M. Michel DONNETTE,

Absents : Mme Sabine PETIT, Mme Lise RAVENEAU,

A été nommé Secrétaire de séance :

M. José RUIZ

Point d’actu Gaïa : marchés en cours de clauses sociales

Frédéric BERTRAND et Caroline PRAT du cabinet AMNYOS présentent un point d’étape sur le projet GAïA : il rappelle les grandes lignes de cet appel à projet et invite les élus à le joindre pour plus de renseignements frederic.bertrand@amnyos.com Une rencontre va être organisée le 21 septembre à Mussidan avec les associations partenaires du territoire œuvrant dans l’insertion et le domaine du handicap.

A ce jour plus d’un million de travaux pourraient être clausés avec les différentes communes.

L’appel à projet dure 36 mois, il est encore temps de rejoindre ce travail.

1. Transmission des exploitations agricoles

Madame la vice-Présidente diffuse un diaporama (disponible sur DROPBOX) afin de permettre la reprise des exploitations agricoles car plus de 50% des agriculteurs vont partir à la retraite dans les années à venir.

Madame la vice-Présidente a fait part à la commission du 17 mai dernier de la proposition de la Chambre d’Agriculture qui propose sur notre territoire de rencontrer les exploitants ayant plus de 52 ans afin de connaître le devenir du foncier agricole.

La Chambre d’agriculture a des outils pour chercher et mettre en relation des cédants et des futurs repreneurs. Il faudra signer une convention sur 2 à 3 ans, créer un comité local installation transmission (certains membres de cette commission pourraient en faire partie). Les élus auront à travailler sur un diagnostic agricole dans le cadre du futur PLUi. La question des départs en retraite d’ici 2025 est prégnante, 50% des exploitations sont concernées. Les membres de la commission ont trouvé intéressant de travailler cette question. Cela représente un coût de 1500 € par an et la première année sera gratuite.

Les élus de la commission ont approuvé à l’unanimité et proposé de le soumettre au prochain conseil communautaire.

Le coût de cette convention avec la Chambre d’Agriculture est de 1500 € par an durant 3 ans (gratuité la première année) ce qui porte le coût total à 3000€.

M. CROUZILLE expose que le Pays a proposé le même dispositif à l’échelle du Pays de l’Isle.

La Présidente propose de comparer les deux dispositifs et d’en décider lors d’un prochain conseil communautaire.

2. Compte rendu de la commission développement éco agriculture du 17 mai 2021

La séance s’est tenue en partie en présentiel à la salle Aliénor à Mussidan et en distanciel.

L’intégralité du compte rendu est disponible sur la DROPBOX des élus.

FORUM des artisans

Madame la vice-Présidente a expliqué que dans le cadre de l’appel à projet Gaïa nous pourrions bénéficier d’un appui à l’organisation du forum des artisans. Forum que nous avions évoqué lors de notre dernière commission économie.

L’appel à projet Gaïa nous a apporté une aide concrète sur l’animation.

L’ADIE a organisé la semaine pour entreprendre au niveau national et nous a aidé dans ce cadre, un carton d’invitation fut soumis aux élus, la date certes très proche était le samedi 29 mai en même temps que le marché de Mussidan de 10h à 11h30.

Les élus ont proposé de travailler sur un questionnaire envoyé en même temps que le carton d’invitation. Les artisans pourraient le mailer à la CDC avant le 29 mai ou le rapporter le 29 mai.

Les élus ont débattu sur le contenu du questionnaire, il a été convenu de mailer à tous les membres de la commission une ébauche de questionnaire qu’ils ont dû amender dès le lendemain.

La presse, la radio ont été sollicités pour communiquer sur ce forum.

TRANSMISSION des EXPLOITATIONS AGRICOLES

Cf ci-dessus

Projet de FOOD-TRUCK

M. TROUSSARD a été orienté par M. MALARD, conseil communautaire de St Médard, il a un projet d’installer un FOOD-TRUCK à Lagut, terrain en-dessous de CAS’ADO route de St Front de Pradoux cet été. Il voudrait proposer des burgers et pizzas à base de produits frais, il aurait un groupe électrogène et n’aurait pas besoin d’électricité. […]

Les élus ont débattu du montant de la redevance et rien n’a été arrêté. Il a été convenu de lui demander d’apporter des précisions sur son projet. Les élus se positionneront lors de la prochaine commission.

[Entre temps, M. TROUSSARD a annoncé devoir repousser un peu son projet, nous le recontacterons en fin d’été.]

Projet de l’association le cabas

Cette association a proposé de louer ou d’acheter le bâtiment LAPORTE qui était destiné à la maison de santé pour développer leur association. Madame GUERIN a développé le projet du cabas : épicerie solidaire et recyclerie. Cela fait deux ans que le projet mûrit, les élus sont ouverts à négociation. Les bénévoles ont obtenu une subvention de France Relance, c’est de l’économie solidaire. Ils ont aussi envoyé un courrier aux communes pour avoir un local de stockage. Ils doivent revenir vers nous pour savoir si ce local qu’ils ont visité, les intéresse.

[A ce jour, nous sommes sans nouvelle de cette association.]

3. Validation définitive du Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET)

Madame la Présidente propose de valider définitivement les éléments constitutifs du PCAET ainsi que le plan d’actions,

Intitulé
AXE 1 – Gérer durablement les ressources du territoire
1Accompagner le changement de pratiques des exploitants agricoles
2Maîtriser la Demande en Energie des exploitations agricoles
3Mettre en place des circuits-courts et assurer une veille foncière agricole
4Renforcer la filière bois sur le territoire
5Préserver les milieux aquatiques pour une meilleure gestion de la ressource en eau
AXE 2 – Développer les ENR à l’échelle du territoire
6Identifier les sites potentiels pour le solaire au sol et les ombrières
7Développer les ENR dans les exploitations agricoles
8Améliorer l’acceptabilité des projets ENR et soutenir les projets citoyens
9Adapter les réseaux de distribution d’énergie aux évolutions induites par la transition énergétique
AXE 3 – Réduire les impacts liés au bâtiment
10Rénover énergétiquement les logements privés et sensibiliser à la MDE
11Renforcer la filière de rénovation locale
12Accompagner la réduction de consommation d’énergie dans les entreprises
AXE 4 – Adopter une mobilité durable
13Mutualiser les déplacements motorisés
14Développer les modes actifs
15Promouvoir la sobriété, les modes actifs et partagés dans la mobilité domicile-travail
16Mettre en place une plateforme de la mobilité
AXE 5 – Inscrire le territoire dans la transition énergétique
17Sensibiliser les habitants au développement durable
18Rénover et assurer la gestion des fluides (énergie, eau) du patrimoine public
19Développer les ENR pour/sur le patrimoine public
20Soutenir la transition énergétique par la commande publique
21Faire de la transition énergétique un projet de territoire
22Participer à la transition énergétique du département de la Dordogne

Les élus communautaires valident à l’unanimité les éléments constitutifs du PCAET de la Communauté de communes.

 

4. Financement poste du chef de projet Petites Villes de Demain

Vu la délibération n°20 du Conseil communautaire du 18 février 2020 autorisant la Présidente à signer la convention Petites Villes de Demain avec l’Etat et la commune de Mussidan ;

Vu la signature de la convention Petites Villes de Demain intervenue le 26 février 2021 en présence de Monsieur le Secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Cohésion des Territoires avec Monsieur le Préfet de la Dordogne, Monsieur le Maire de Mussidan et la Présidente de la Communauté de communes ;

Lors du conseil communautaire du 18 février 2020 les élus ont convenu de la nécessité d’un poste de chef de projet Petites Villes de Demain.

Madame la Présidente indique que le poste peut être financé à hauteur de 45 000 € dans la limite de 75% du coût annuel du poste par la Banque des Territoires et l’ANCT.

Madame la Présidente propose de demander ces financements.

Les élus communautaires autorisent la Présidente à solliciter tous les financements inhérents à ce poste.

5. Avenant n°2 à la Convention relative à la mise en œuvre du Schéma Régional de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII) et aux aides aux entreprises

Vu le traité sur le fonctionnement de l’Union européenne et notamment ses articles 107 et 108,

Vu le Code Général des Collectivités territoriales, notamment ses articles L1511-2, L1511-3, L1511-4, L1511-7, L1511-8 et L4251-17 et suivants,

Vu la délibération n° 2016.3141 de la séance plénière du Conseil régional de Nouvelle Aquitaine du 19 décembre 2016 adoptant le Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation,

Vu l’arrêté du Préfet de la région Nouvelle-Aquitaine du 27 décembre 2016 portant approbation du Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation de la région Nouvelle-Aquitaine,

Vu la délibération n° 2020.2302 de la séance plénière du Conseil régional de Nouvelle Aquitaine du 17 décembre 2020 adoptant le règlement d’intervention des aides régionales aux entreprises,

Vu la délibération du Conseil communautaire en date du 23 octobre 2018 approuvant les dispositions de la Convention SRDEII,

Vu la Convention SRDEII signée entre les Parties le 17 février 2020,

Vu la délibération n°2020.747.SP de la Séance Plénière du Conseil régional en date du 10 avril 2020 approuvant les dispositions de l’avenant n°1 à la Convention,

Vu la délibération du Conseil communautaire en date du 27 avril 2020 approuvant les dispositions de l’avenant n°1,

Madame la Présidente expose le projet d’avenant à la Convention avec la région :

La pandémie liée au « COVID-19 » a entraîné un ralentissement considérable de l’économie de la Région Nouvelle-Aquitaine et du territoire de la Communauté de communes. Afin de rebondir, il a été décidé d’abonder un fonds géré par Initiative Périgord, en vue de favoriser la création et le développement des PME face à la crise COVID 19. Ce fonds vise les TPE fortement impactées par la crise et des chefs d’entreprise en fragilité.

Aussi, il est convenu la modification ci-dessus de l’annexe 3 de la Convention SRDEII par l’ajout de dispositifs liés à la crise COVID 19.

Madame la Présidente propose de l’autoriser à signer l’avenant n°2 à la convention relative à la mise en œuvre du schéma régional de développement économique (SRDEII) et aux aides aux entreprises signée le 17 février 2020 avec la Région.

Les délégués communautaires autorisentMadame la Présidente à signer l’avenant n°2 à la Convention SRDEII.

6. Modalités de mise à disposition du public dans le cadre du projet de modification simplifiée n°2 du PLU de Mussidan

Mme la Présidente du Conseil Communautaire rappelle aux élus que, dans le cadre du projet de la modification simplifiée n°2 du PLU de Mussidan engagée par la CCICP (Modification du Règlement graphique pour changement de zonage en zone UA de 3 parcelles, cadastrées section AC : n°325, 327 et 328, initialement en zone UB (325 (en partie), 327 et 328) et UE (325 en partie),  afin d’autoriser l’implantation de commerces dans une zone qui au préalable ne le permettait pas) ; l’article L 153-47 du code de l’urbanisme, concernant les procédures de modifications simplifiées, introduit les obligations suivantes :

– Affichage de la présente délibération au siège de la Communauté de Communes et à la mairie de Mussidan.

-Informations par voie de presse sur le site Internet de la Communauté de Communes et de la mairie de Mussidan.

–  Mise à disposition du public pendant un mois du projet de modification simplifiée avec les avis émis des personnes publiques associées au siège de la Communauté de Communes et à la mairie de Mussidan (support papier et numérique).

– Mise à disposition d’un registre des remarques et suggestions des administrés pendant un mois au siège de la mairie de Mussidan.

Le conseil communautaire, après avoir entendu la Présidente et après en avoir délibéré, décide à l’unanimité de suivre les obligations précitées.

7. Tarification séjour estival CAS’ADO

Madame la Présidente explique que les jeunes de CAS’ADO si la crise sanitaire ne l’empêche, partiront en séjour d’une semaine à Arcachon cet été. Elle propose d’appliquer la tarification suivante en fonction du quotient familial :

Quotient 0<622Quotient 623<999Quotient 1000 et +
65€90€100€

Les délégués communautaires autorisent à l’unanimité la Présidente à appliquer cette tarification.

8. Convention culturelle départementale

Madame la Présidente expose que le Conseil Départemental nous a attribué une subvention de    1 000 € dans le cadre de la convention culturelle annuelle. Les membres du Conseil communautaire autorisent à l’unanimité Madame la Présidente à signer la convention culturelle jointe.

La CDC attribuera les subventions suivantes aux associations décrites dans cette convention et en conséquence vote à l’unanimité les sommes suivantes :

  • 650 € à l’association la Doublerie (St Michel de Double)
  • 300 € à l’association KRAKEN Mécanique (Mussidan)
  • 200 € à l’union musicale de Mussidan

Les délégués adoptent à l’unanimité les subventions attribuées.

9. Subvention à l’association ASE (frelons asiatiques)

L’association a dû augmenter ses cotisations de 4 centimes par habitant, celles-ci passent à 23 centimes en 2021, cela représente une cotisation annuelle pour la communauté de communes de 3363.75 €. Les élus adoptent à l’unanimité.

10. Délibération modificative n°1 (budget principal)

Madame la Présidente expose que les dotations, bases définitives et autres recettes ont été connues après le vote du BP 2021, elle propose des dépenses supplémentaires pour CAS’ADO (été et séjour) et pour les permanences avocats à France Services, certains syndicats ont augmenté leurs participations en 2021, notamment :

Une dotation supplémentaire pour le centre de loisirs de Mussidan, l’association ASE (frelons) et la convention culturelle avec le département sont nécessaires.

L’équilibre des 2 sections se fait grâce aux dépenses imprévues et aux comptes 65888 et 2184.

Recettes de fonctionnement
ChapCompte
OO2OO2  Excédent de fonctionnement reporté– 439 030,16 €
7373111 –  Taxes foncières et CFE  324 576,00 €
7373112 –  Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises–        244,00 €
7373113     –  TASCOM         409,00 €
7373114     –  IFER      1 819,00 €
737382  –   Fraction de TVA (compensation réforme TH)  531 530,00 €
7474124 – Dotation de base des groupements de communes    41 217,00 €
7474126 – Dotation de compensation des groupements de communes    13 923,00 €
TOTAL  474 199,84 €
Dépenses de fonctionnement
ChapCompte 
6060623  Alimentation           50,00 €
6060632  Fournitures de petit équipement         150,00 €
616161 – Primes d’assurance         120,00 €
616188  Autres frais divers      2 500,00 €
626247 – Transports collectifs      2 500,00 €
626281 – Concours divers      1 265,00 €
6565541 – Contributions au fonds de compensation des charges territoriales    32 400,71 €
656574 – Subventions de fonctionnement aux associations et autres …    11 903,75 €
6565888     Charges diverses de gestion courante    37 464,54 €
O14739221 – Reversement sur FNGIR  129 020,00 €
O22Dépenses imprévues  256 825,84 €
TOTAL  474 199,84 €
Recettes d’investissement
ChapCompte
101068 – Excédents de fonctionnement capitalisés  439 030,16 €
O41Opérations patrimoniales      8 595,40 €
TOTAL  447 625,56 €
Dépenses d’investissement
ChapCompte 
2042041411 – Communes du GFP – Biens mobiliers, matériel et études– 172 461,00 €
2042041412 – Communes du GFP – Bâtiments et installations  172 461,00 €
212184 – Mobilier  402 020,16 €
O20Dépenses imprévues    37 010,00 €
O41Opérations patrimoniales      8 595,40 €
TOTAL  447 625,56 €

Les délégués communautaires approuvent. M. JUNCKER s’abstient.

11. Budget principal : Affectation des résultats 2020 au BP 2021

La Présidente propose d’affecter la somme de 439 030.16 € à la section d’investissement et 175 825.53 en report positif à la section de fonctionnement.

Les délégués communautaires approuvent à l’unanimité.

M. JUNCKER s’abstient.

12. Vente de 2 parcelles sur la ZAE de Les Lèches

Vu la délibération du 26 mars 2018 actant que la SCI LOUSA a contacté la Communauté de communes afin d’acquérir une parcelle sur la ZAE de Les Lèches.

Il s’agit d’une parcelle d’une surface de 1 896 m² (LOT 45) issue du découpage des parcelles :

  • Section ZA – 311p, section ZA – 312p, section AB – 457 et section AB – 631 p

Par statuts signés le 10 décembre 2019, la SCI CHORT dont le siège social se situe : 65 rue de la Libération – 24400 MUSSIDAN et représentée par ses deux associés Monsieur Benjamin Quentin CHORT et Monsieur Thierry CHORT, se substitue à la SCI LOUSA pour l’acquisition de cette parcelle.

La SCI CHORT a informé la Communauté de communes de son souhait d’acquérir en plus la parcelle composée de :

  • Section AB 645 et ZA 351 pour une surface de 1 571 m2 jouxtant la précédente.

Mandat est donné par les associés à Monsieur Benjamin Quentin CHORT pour la réalisation de cette acquisition. Le prix de vente est de 9€ du m², les parcelles seront vendues par actes notariés. Le montant total de vente des deux parcelles est de : 31 203 € pour une surface totale de 3 467 m².

Conformément à la Loi Elan et étant donné la présence de sols argileux sur la ZAE de Les Lèches, une étude de sol (mission G1) est obligatoire sur chaque lot vendu. Un bureau d’étude devra être missionné pour réaliser le rapport des sondages.

Les membres du Conseil communautaire approuvent ce projet de vente à l’unanimité et autorisent Madame la Présidente à signer tout document afférent à cette vente et à missionner un bureau d’étude pour la réalisation des études de sol.

13. Opération OPAH (Pays)

Madame la Présidente sollicite l’assemblée pour l’OPAH du Pays de l’Isle, de nombreux dossiers sont en cours notamment sur notre territoire, 300 dossiers sont en instance. Le programme repart sur 2021-2026, la rénovation énergétique est en vogue, le Pays propose donc l’embauche de personnel supplémentaire. Plusieurs propositions ont été faites :

  • 6940 € / an (coût annuel actuel), un second agent engendrerait un surcoût et notre participation totale ferait  9 991 € / an
  • Une partie de son salaire est financée par l’Etat
  • Un € financé par notre EPCI irrigue les artisans du secteur pour environ 5€
  • Les autres EPCI soumettent à leur conseil communautaire les 3 propositions (1.5 ETP, 2 ETP ou 2.5 ETP)

Madame la Présidente est vice-Présidente chargée de l’habitat au Pays, elle a proposé l’embauche d’un apprenti, mais cette solution n’a pas été retenue par le Pays.

Les délégués communautaires approuvent à l’unanimité le passage à 2 ETP pour le volet habitat

14. Projet en lien avec le PAT (Pays)

Madame la Présidente expose que les maires ont tous reçu un courrier de la Chambre d’Agriculture concernant un projet d’achat de ferme agricole par le Pays pour 700 k€ et une étude ATD de rénovation des bâtiments pour 600 k€. La chambre d’Agriculture n’est pas favorable à ce projet dans l’état (cf. courrier sur DROPBOX). Madame BOYER décrit l’exploitation agricole concernée, l’agricultrice souhaite vendre, le Pays souhaiterait dans le cadre du PAT (Projet Alimentaire Territorial) créer une exploitation pour approvisionner la restauration collective, former les cuisiniers des collectivités, etc.

M. LACOMBE rajoute que le Pays propose aujourd’hui de mettre en place un comité de pilotage autour de ce projet. M. CROUZILLE a participé au PAT, défend ce projet car il faut faire du bio dans nos cantines, et expose qu’on peut participer à ce comité de pilotage pour les 4 collectivités.

Madame la Présidente avertit que la collectivité devra se porter caution pour l’emprunt que le Pays va prendre pour financer cet investissement.

En réunion des délégués siégeant au Pays, les élus étaient inquiets quant aux frais de fonctionnement et seront vigilants. Madame la Présidente ne souhaite pas s’engager sur le projet tel qu’il a été présenté, trop de choses proposées dans ce projet sont redondantes en terme de salles de réunion, de formation. Une proposition de lettre du Président de Pays en réponse à la chambre d’agriculture sera envoyée aux délégués communautaires, Madame la Présidente ne signera cette lettre qu’avec l’assentiment des délégués communautaires.

15. Contentieux avec M. LHOMME

Madame la Présidente expose que M. LHOMME, intervenant sur la halte nautique de Lagut durant les dernières années, a demandé plus de 88k€ en dommages et intérêts pour l’exploitation de sa SARL PRO SPORTS, les canoës et VTT ont été payés par son entreprise mais il a intenté un recours au Tribunal Administratif, Maître LEGUAY défendra la collectivité.

16. Point sur les logements de Villamblard

Monsieur le vice-Président annonce que les 8 logements sont loués, le dernier aujourd’hui. Les locataires sont satisfaits, les loyers commencent à être perçus.

17. Compte rendu de la commission communication du 3 juin

Monsieur le vice-Président fait le compte rendu de cette commission :

Il rappelle que pour des questions budgétaires nous ne publierons pas de journal communautaire en boîte aux lettres cette année.

D’autre part les articles qui auraient pu être rédigés sont moins nombreux ; en raison de la crise sanitaire tout s’est un peu figé. Il est proposé de rédiger un flyer A4 distribué en boîte aux lettres pour informer la population de l’existence de notre site internet et afin de les inciter à visiter le site, un jeu concours au verso du flyer associerait un questionnaire avec « cadeau » à la clé : cela permettrait de booster le site internet et amener la population à lire toutes les pages, articles du site pour trouver les réponses à ce jeu concours.

Le lot à gagner (ou les lots suivant les retours des élus) serait mis en valeur sur le flyer de façon à faire la publicité du commerçant qui a offert ce lot.

Les élus de la commission ont proposé d’offrir des entrées au musée VOULGRE et de récolter des bons cadeaux dans leur commune : M. OLLIVIER va demander un bon d’achat sur un stand au marché de Maurens, Sylvie GUILLAUME au restaurant de St Laurent des Hommes, Fabienne DELORT au restaurant de St Médard ou à la coiffeuse de St Médard, Pierre Alain MASSIAS verra avec le maire pour un bon d’achat fleurs ou plantes etc. Les élus ont invité les autres élus de la commission qui sont excusés ou absents lors de cette commission à faire de même.

[…]

Les élus ont proposé aussi de demander aux communes qui rédigent leur journal communal en même temps d’insérer notre jeu concours sur leur parution, un article dans Sud-Ouest sera le bienvenu.

Nous l’insérerons aussi sur le site internet avec un GOOGLE form afin que les internautes puissent répondre en ligne.

Les élus proposent si cela fonctionne bien, de faire un second jeu en fin d’année à insérer aussi dans les parutions communales.

[…]

Pour le tirage au sort, il fut envisagé d’officialiser le ou les gagnant(s) par voie de presse.

Depuis, nous avons reçu un devis de la Poste de 2 163,67 € TTC, 1 800 HT (l’an dernier c’était 1 900€ HT, alors que nous avions distribué un journal entier) …

Après échange avec les élus de la commission, nous souhaitons proposer au conseil communautaire de ce soir l’affichage en mairie et l’affichage sur nos sites internet respectifs, une publication dans SUD OUEST et une annonce radio pour éviter cette dépense excessive.

La distribution de ces flyers dans les commerces des communes sera aussi proposée aux mairies.

Les élus approuvent à l’unanimité, certaines communes publient leur magazine en ce moment :

St Médard : 850 exemplaires de flyers à insérer dans leur journal, Maurens : 850 aussi

Les deux communes proposent de glisser dans leur journal communautaire ces flyers.

Les autres communes acceptent de le recevoir par mail.

17. Compte rendu des commissions enfance et jeunesse du 11 mai et du 1er juillet

Madame la vice-Présidente fait le compte rendu de la 1ère réunion :

Madame la vice-présidente s’est excusé de ne pas avoir réuni cette commission plus tôt pour des raisons de santé, néanmoins elle a travaillé depuis son élection avec les principales associations de la communauté de communes afin de renouveler les conventions qui lient la communauté de communes et ces associations.

Les associations des centres de loisirs de Mussidan, de Montagnac la Crempse et des crèches de Beauregard et Bassac et Issac ont été rencontrées, les conventions ont été rédigées et approuvées en conseil communautaire.

Un travail s’est également engagé avec l’association des enfants du Pays de Beleyme et le périscolaire de Maurens afin de créer un centre de loisirs de vacances pour les moins de 6 ans. Le travail est en cours.

La convention territoriale globale est une démarche initiée par la CAF qui vise à coordonner les acteurs du territoire et à poser un diagnostic de départ.

Madame la vice-Présidente a proposé de travailler en ateliers afin de définir tous ensemble ce premier état des lieux de l’existant de notre territoire.

Un tour de table où tous se sont présentés et donné leurs disponibilités a été réalisé.

A partir de 19h, les associations du territoire et Mme DUBOIS BAYET de la CAF se sont joint aux élus de la commission.

Présents : Eric BLONDEL et Marie Pierre BONNAMY (SPE), Arielle BOURNEIL (Mission Locale), Christine CLAUDEL (AIVAP), Jocelyne DELRIEU (conseil départemental), Monique DEMANGEON (Resto du Cœur), Vanina DOMINICI (SPE), Carla FERREIRA (ADIL24), Martine FULBERT (Secours Populaire), Béatrice GIMEL (Mission Locale), Nadège GOUZILH (Enfants du Pays de Beleyme), Leslie HOARAU (crèche de Mussidan), Ketty HUGUET (Secours Catholique), Rachid IDRI (SAMAD), Isabelle et Carl LACAUD (crèches de Beauregard et Bassac et Issac), Fabrice LAMOTHE (AI Services et C3i), Sandrine LAULANET (ACCAD), Gilles LESCOT (Amicale Laïque), Emilie LESTANG (AIVAP), Céline NETTER (France Services),

Madame DUBOIS BAYET s’est présentée, elle est conseillère territoriale de la CAF, les communautés de communes doivent rédiger une convention territoriale globale (CTG) avec la CAF en lien avec les partenaires.

Les thématiques à travailler sont diverses, il s’agit de partir d’un état des lieux à valoriser, à pérenniser, il est question de travailler sur les améliorations à apporter et mettre de la cohérence au profit du service à la population.

Un travail préalable de repérage des diagnostics existant a été initié, au vu des retours des partenaires, il nous a semblé essentiel de partager un état des lieux de l’existant ensemble. Nous proposons de lister l’existant, de le mettre en commun et de faire le point sur ce qu’il existe et sur ce qui manque sur le territoire de la communauté de communes.

La vice-Présidente a exposé qu’il n’est pas question d’argent, que ce travail relève d’un diagnostic partagé des services offerts à la population de la communauté de communes.

Afin de faire le tour le plus exhaustif possible des champs de cette convention, il a été proposé de travailler par sous-groupes dans 4 ateliers :

  1. Atelier accès aux droits et fracture numérique (illectronisme)
  2. Atelier Petite enfance, enfance, jeunesse (de 0 à 25 ans)
  3. Atelier Seniors
  4. Atelier Logement

Les participants se sont inscrits sur le ou les ateliers qui les intéressaient.

Il a été proposé deux rencontres par atelier,  [le travail a été plus rapide que prévu, une seule a finalement eu lieu].

Madame la vice-Présidente fait le compte rendu de la 2nde réunion :

Madame la vice-présidente a remercié tous les partenaires du territoire d’avoir participer activement aux 4 ateliers organisés pour la rédaction de la convention territoriale globale avec la CAF.

Elle en fait un rapide compte rendu (ceux-ci sont disponibles sur DROPBOX dans le dossier CTG).

  1. Atelier accès aux droits et fracture numérique (illectronisme), le 31 mai à 18h

Un premier travail avait été réalisé au préalable : recensement des communes, des associations, des institutions proposant un accès WIFI avec ou sans ordinateur, des lieux de formation, d’initiation à l’outil informatique.
Cet état des lieux avait été transmis à l’ensemble des participants. L’objectif de l’atelier était de le compléter, de définir les points forts et les points faibles du territoire sur la thématique et de réfléchir aux améliorations potentielles.

La mobilité et le handicap sont des fils rouges repris dans chaque atelier

Deux post-il ont été remis à chaque participant afin qu’il puisse indiquer les + et les – sur l’accès aux droits sur le territoire.

A l’issue de ce recensement il ressort :

  • En points faibles :
  • Un territoire rural avec des personnes isolées socialement et du numérique (même lorsque les personnes sont équipées d’un ordinateur elles ne savent pas sans servir)
  • Manque d’équipement chez les habitants
  • Manque d’information sur les lieux dédiés pour l’accès à un ordinateur ou au WIFI
  • Manque de lieux de formation au numérique pour la population
  • Un territoire avec des zones blanches avec des difficultés de connexion et de téléchargement
  • La dématérialisation a pris une place importante dans la gestion des données et l’accès aux institutions, désertification des points d’accès aux droits (CPAM, CAF, POLE EMPLOI…)
  • Point forts
  • Une Maison France Services à Mussidan
  • Amicale Laïque de Mussidan qui assure des formations en informatique
  • Une association Soutien Partage Evasion à Villamblard et à Maurens qui permet d’accéder au numérique, un futur poste de conseiller numérique
  • Des locaux disponibles
  • Mise à disposition de WIFI dans certaines mairie ou services publics, certains avec un prêt d’ordinateur, des associations et des communes essaient de développer des solutions tels que des ateliers d’aide numérique (Montagnac-la-Crempse)
  • Le déploiement de la fibre
  • Le souhait d’usagers ayant une volonté de se former aux outils numériques
  • Les jeunes maîtrisent l’outil numérique (principalement sur les téléphones avec certaines applications), ils pourraient être un levier

Madame la vice-Présidente propose de travailler en priorité :

Pistes de travail :

  • Avec SPE, arrivée d’un conseiller numérique prochainement
  • Harmoniser les permanences du territoire
  • Développer les formations et les faire connaître
  • Créer de l’intergénérationnel
  • Faire un recensement des populations victimes d’illectronisme
  • Réflexion autour d’un bus du numérique

Madame DELRIEU a précisé que le conseil départemental annonce un conseiller numérique qui va intervenir à partir de début 2022.

  1. Atelier Petite enfance, enfance, jeunesse (de 0 à 25 ans), le 3 juin à 14h

Cet atelier a été découpé en trois sous ateliers : 0/6 ans, 6/15 ans, 15/25 ans

Concernant la population 0/6 ans

Il s’agit surtout de valoriser et de communiquer sur l’existant, la problématique du handicap et de l’accompagnement des familles a été partagée, unanimement, du travail reste à faire sur cette thématique.

Il a été évoqué le projet porté par l’association des enfants du Pays de Beleyme et Maurens pour la création d’un ALSH moins de 6 ans sur Montagnac / Maurens.

Madame DELORT souhaite rajouter qu’un lieu d’accueil enfant parents serait nécessaire sur notre territoire. Un projet de ce type est en cours d’étude, Stéphanie au RAM réfléchit aussi à un atelier en lien avec les parents, des réflexions démarrent.

Concernant la tranche 6/15 ans, les centres de loisirs sont bien identifiés mais les accueils ado le sont moins, un travail doit être mené par SPE pour ses actions à Villamblard et CAS’ADO à Mussidan.

La partie « aide aux devoirs » semble être à développer.

Concernant la tranche 16/25 ans, une mise en commun de l’existant et une meilleure communication est à promouvoir. La problématique mobilité en lien avec la Région remonte des participants. De plus une maison des Jeunes, un club de prévention serait le bienvenu sur notre territoire.

  1. Atelier Seniors, le 3 juin à 18h

Le groupe de travail a été divisé en deux ateliers pour faciliter les échanges.

A l’issue de ce recensement il ressort :

  • En points faibles :
  • Manque de structure d’aide aux aidants, voire un soutien psychologique
  • Territoire rural vaste, problématique de la mobilité et de l’isolement
  • Difficulté pour l’accès aux soins, fracture numérique
  • Manque d’informations sur les aides (pour les séniors et les aidants), il s’agit d’aide humaine et/ou financière
  • Lorsque l’information est présente, elle est trop dispersée, rien n’est centralisé
  • Notre territoire est vaste avec seulement deux structures d’aides à domicile (AIVAP et ACCAD)
  • Manque de formation pour les aides à domicile
  • Manque d’accompagnement à la sortie d’hospitalisation
  • Manque de professionnels spécialisés sur le territoire
  • Point forts
  • Des formations pour les auxiliaires de vie
  • L’association Soutien Partage Evasion (SPE) propose des activités « séniors » permettant ainsi de limiter la fracture numérique
  • Un territoire attractif pour les nouveaux arrivants
  • L’existence et la diffusion des bulletins municipaux
  • Connaissance de l’existant par les secrétaires de mairie
  • Potentiel autour de la reprise des ateliers (mémoire, santé) dès la rentrée
  • Possibilité du maintien à domicile (outils de communication numérique)
  • Structures d’accueil existantes (EHPAD)
  • Le COVID et la crise sanitaire associés ont recréé du lien social (cohésion sociale)
  • Des structures associatives caritatives sont présentes sur le territoire (Secours Catholique, Secours Populaire, Restos du Cœur, vêtements, tri…)
  • Des outils de recueil existants avec des partages d’informations entre professionnels (PACO GLOBULE)


Madame la vice-Présidente propose :

Pistes de travail :

  • Une mise en commun de l’existant et une meilleure communication,
  • Travailler autour de l’intergénérationnel : les jeunes accompagnent les anciens sur le volet numérique
  • Créer des temps d’échanges, des animations spécifiques
  • Travailler avec les communes sur des fichiers de recensement (en respect du RGPD)
  1. Atelier Logement, le 2 juin à 18h

Cet atelier a mené au bilan suivant

  • En points faibles :
  • Des logements majoritairement anciens, besoin de travaux d’amélioration énergétique et/ou d’adaptation au vieillissement
  • Des habitants avec des ressources faibles, précarité énergétique et une difficulté à assumer un reste à charge sur les travaux même s’il est peu élevé
  • Manque de logement sur le territoire : privé, public et social, mais également adapté aux handicaps
  • Complexité d’accès aux dispositifs d’aides existants
  • Beaucoup de maisons ou d’immeubles vacants
  • Population vieillissante : besoin d’assistance dans les démarches informatiques
  • Une difficulté à orienter les personnes vers les bons interlocuteurs
  • Manque d’informations sur les aides possibles notamment le FSL, Locapass
  • Liste d’attente très longue pour l’attribution des logements sociaux
  • Impossibilité de pratiquer du relogement d’urgence
  • Un seul bailleur social : PERIGORD HABITAT représenté sur seulement 5 communes de l’EPCI
  • Point forts
  • Nombreux dispositifs d’aides existants
  • Communication importante sur les aides existantes
  • France Services permet l’orientation des demandes de la population
  • Les permanences du Pays de l’Isle en Périgord (OPAH)
  • Le contact est facile avec les différents acteurs (ADIL24, PERIGORD HABITAT, Pays de l’Isle)
  • Diversité des acteurs : associations, avec une approche plus humaine

Madame la vice-Présidente propose :

  • Une mise en commun de l’existant et une meilleure communication,
  • Référencer les logements vacants afin de permettre la remise en location

Les participants débattent des orientations proposées.

Pour rappel, le travail ne fait que commencer.

Les enjeux ainsi formalisés vont être présenté au conseil communautaire qui devra les valider par délibération. Ce qui permettra la rédaction de convention de territoire globale pour la fin de l’année et la mise en place de celle-ci début 2022.

Les informations collectées lors des ateliers seront transmises sur le site de la communauté mais aussi sur ceux des partenaires. Le travail de communication doit se poursuivre.

Annuellement un comité de pilotage aura lieu, un comité technique également entre deux pour valider les travaux des ateliers.

19. Dispositif REBOND JEUNES

Madame la vice-Présidente expose le dispositif REBOND Jeunes (aussi exposé à la commission).

La Région nous a informé d’un dispositif qui permet aux jeunes de 15 à 30 ans d’obtenir une cagette de denrées sèches, c’est une expérimentation qui doit permettre de savoir s’il y a des besoins sur le territoire. Le dispositif permet aux jeunes de s’inscrire par mail (sous condition d’âge uniquement), ils ont accès à la cagette.net qui leur permet d’obtenir des denrées, aucun point de distribution n’est en place sur la communauté, il va falloir communiquer pour faire connaître ce dispositif (presse, affichage en mairie, sites internet, et associations partenaires, réseaux sociaux…).

Madame la vice-Présidente propose que la communauté aille chercher à la banque alimentaire les colis alimentaires, le stock sera stocké à SPE pour le côté Villamblardais et à St Médard pour le côté Mussidan.

Cela signifie 8 distributions au cours de l’été, elle fait appel aux bonnes volontés pour les jours et horaires de distribution, a minima une personne mais deux seraient mieux.

La chargée de projet Mme Clothilde PHILIPPY va créer deux lieux de distribution pour que les jeunes puissent venir retirer et que ceux-ci soient connus et identifiés.

Un mail sera envoyé à tous pour mettre en œuvre ce dispositif au plus tard début de semaine prochaine.

20. Questions diverses

Monsieur TOMSKI rappelle que le concert MNOP payé en 2020 n’a pas eu lieu, est-ce que ce concert pourrait être organisé ?

Monsieur TOMSKI demande également si la somme qui n’a pas été consommée au titre du contrat de territoire départemental communautaire pourra être utilisée par la communauté.

Monsieur FLORENTY souhaiterait s’expliquer sur le projet de santé à St Médard, il n’a pas pu le faire avant car le projet communautaire devait primer.

De plus, il aurait pu obtenir 5% du contrat de territoire or la Présidente de la Communauté de communes n’a pas souhaité y répondre favorablement pour des raisons « diplomatiques ».

M. FLORENTY s’inquiète que la CDC n’ait plus de terrains à vendre sur la ZAE, il propose d’anticiper sur la création de terrains. Il redoute le départ des entreprises vers ailleurs.

Enfin les travaux des bâtiments scolaires ne sont toujours pas programmés, il demande que les sommes allouées à la DM n°1 soient attribuées à ce projet, il demande des explications comptables. M. TOMSKI affirme que les élus ont besoin d’avoir une vision à l’échéance du mandat. En septembre, un point financier (avec perspectives) est prévu.

Enfin, M. FLORENTY expose que la véloroute à St Médard est actuellement fermée car impraticable.

Le niveau de trésorerie est pour l’instant suffisant, la collectivité aura à régler les attributions de compensation en novembre.

Mme CHAIGNEAU demande où en est la compétence voirie, elle propose de faire une CLECT.

La séance est levée à 22h45

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s